Le Croc du Nidhogg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Croc du Nidhogg

Message  Ouroboros le Mer 6 Mai - 9:34

Le Croc du Nidhogg est une bande de pillards, rassemblement de tous les rebuts de la société, depuis les pauvres bougres qui n'ont pas eut le choix jusqu'aux peu scrupuleux qui ont le mal pour vocation.

On peut donc trouver parmi eux des gens de toutes sortes, des brigands de grand chemins, voleurs professionnels, meurtrier et hors-la-loi fuyant la garde royale, paysans acculés par la pauvreté, anciens soldat, et tant d'autres encore. Il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs. Mais n'allez pas croire que ce n'est qu'un ramassis de grosses brutes poilues, on y trouve aussi des hommes frêles et peu doués pour le combat mais dont l'intelligence ou le sens du commerce leur permet de se protéger d'une manière ou d'une autre. Et s'il faut reconnaître quelque chose à cette bande de truands, c'est qu'ils ne sont ni racistes, ni sexistes, car parmi eux se trouvent presque autant de femmes que d'hommes, ainsi que, depuis peu, des représentants des autres races. Les femmes y sont notamment tenues de savoir se défendre si elles veulent éviter de se faire violer, ou si celles qui se prostituent veulent pouvoir se faire payer, et toutes n'y parviennent pas toujours. Plusieurs de ces gens ne sont que des hors-la-loi qui cherchent à vivre leur vie cachés des forces royales, d'autres ont des aspirations plus grandes et plus... sanglantes, mais beaucoup d'entre eux ne sont que des pauvres bougres jetés au désespoir par le long hivers et qui ont trouvé dans le Croc du Nidhogg un refuge et un salut, et ce malgré le fort risque qu'implique la vie au milieu des brigands.

Ce groupe n'a rien d'une organisation hiérarchisée comme l'Ordre de Sleipnil, ce n'est qu'un rassemblement hétéroclite vivant en marge de la justice et vivant selon la loi du plus fort, ou du plus cruel, c'est selon. Les règlements de compte avec meurtre à la clé ou les viols n'y sont pas rares et les bagarres sont légions. Personne n'y fait plus attention et les vengeances au sein du groupe restent restreintes pour éviter une auto-annihilation. Les plus faibles, beaucoup plus nombreux depuis le cataclysme, ont pris l'habitude de se rassembler pour pouvoir se défendre, créant de petites communautés au sein du groupe, tandis que les plus forts et les plus fiers continuent à mener leur vie comme ils l'ont toujours fait. Tout cela participe à créer une sorte d'équilibre, assurant la survie du groupe, malgré la mort fréquente de ses individus.

La sélection pour intégrer ce groupe est à la fois simple et impitoyable. Quiconque veut en faire partie n'a qu'à se présenter sur place et personne ne posera de question sur son identité, son passé ou ses intentions. La seule chose à faire pour intégrer ce groupe est identique à ce qu'il convient de faire pour y demeurer : survivre à ses compagnons.

Le groupe est dirigé d'une poigne de fer par un seul leader qui se contente de refréner les escalades de violence lorsque c'est nécessaire. Le Croc a élu domicile dans un réseau de grottes naturelles creusées dans les montagnes au Nord du Lac Cen, lui-même situé au centre du Royaume (Carte du Royaume). Chaque habitant de ces grottes dispose d'une niche naturelle aménagée du fruit de ses larcins. Outre l'autorité tacite du leader, le groupe n'est régit que par une seule et unique règle : il est interdit de dérober quoi que ce soit à qui que ce soit à l'intérieur des grottes, ceci afin d'éviter le chaos le plus total. Tout contrevenant et condamné à une mort particulièrement douloureuse : donné à dévorer aux colonies de fourmis blanches qui habitent les profondeurs inhabitées des tunnels. Outre cette unique loi, tout est permit, absolument tout, et le leader du groupe ne reste en place que jusqu'à ce qu'un autre le tue et prenne sa place. Cependant, c'est une place assez peu convoitée car placée au centre de la cible de qui la convoite.

Le Croc du Nidhogg sévit un peu partout dans le royaume et se voit opposé aux Vikings du roi, mais aussi aux mercenaires de l'Ordre de Sleipnil. Du moins, c'était le cas avant le Grand Cataclysme, mais depuis l'effondrement du royaume, les membres du Croc ont plus ou moins le champ libre d'agir à leur guise, profitant du chaos ambiant, sauf dans la capitale qui est demeurée sous influence des forces de l'ordre même au plus fort du désastre.

Le Croc du Nidhogg constitue donc un groupe extrêmement hétéroclite dont le mode de vie est à l'exact antipode du manichéisme, rassemblant pillards sans pitié aux côtés de pauvres bougres désœuvrés.

Mais le nouveau leader du Croc, arrivé au pouvoir durant l'hiver, fait montre d'une ambition plus importante. Entouré de mystère, peu de gens le connaissent, même au sein du groupe, mais tous on pu constaté les changements qu'il a introduit. Entouré de quelques lieutenants d'une loyauté sans faille, il a commencé à mettre en place un début d'organisation, envoyant parfois ses hommes accomplir quelques tâche dans le royaume. Personne à part lui ne sais vraiment ce qu'il projette une fois le Croc fédéré, pas même ses plus proches collaborateurs, mais un mot d'ordre circule dans le groupe : trouver des Orbes-Sceaux.
avatar
Ouroboros

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum